Avantages de l'exercice physique dans la piscine
25 juillet 2017,
 2

Avantages de l'exercice physique dans la piscine

 

Vous aurez dorénavant 9 fois plus envie de faire votre activité physique dans la piscine !

 

Que ce soit en raison d’une condition physique quelconque, de douleurs ou tout simplement par manque de temps, il est parfois difficile de pratiquer l’activité physique de façon régulière.

 

L’entrainement en milieu aquatique devient alors une excellente option.

 

Les 9 raisons ci-dessous sauront, je l’espère, vous convaincre de vous y mettre !

 

#1 – C’est facile d’accès

Que ce soit dans votre propre piscine, à la piscine municipale du coin ou même dans un lac, tous ces endroits sont propices à faire un peu d’exercice. Certains gymnases et établissements éducatifs offrent même des cours d’aquagym. Plusieurs niveaux et clientèles cibles sont disponibles.

 

De plus, ce type d’activité n’est en général pas très coûteux. En effet, à part certains cours spécialisés où les tarifs peuvent être légèrement plus élevés, les prix de telles activités sont habituellement à la portée de tous. Certains endroits offrent même un essai gratuit, alors informez-vous.

 

#2 – L’eau offre une résistance

J’imagine que vous le savez déjà, mais l’eau offre une résistance au déplacement bien plus grande que l’air. Elle entraine donc une dépense énergétique du corps nettement supérieure pour un mouvement donné. 

 

De ce fait, votre corps travaillera plus fort et vous brûlerez plus de calories. Il sera alors plus facile pour vous de maigrir et de perdre du ventre. Vos muscles deviendront également plus puissants et plus endurants en travaillant contre la résistance de l’eau.

 

Vous n’aurez donc pas besoin d’accessoire d’entrainement supplémentaire puisque l’eau se charge du travail !

 

#3 – Ça engendre peu d’impact sur les articulations

Que vous souffriez d’arthrose, d’arthrite inflammatoire, d’une blessure articulaire ou que vous soyez en réhabilitation post-opératoire, l’eau a pour effet de diminuer les impacts sur vos articulations. Les femmes enceintes et les personnes en surpoids en bénéficieront aussi.

 

En fait, les milieux aquatiques offrent une certaine apesanteur permettant de marcher, voire même de sauter en diminuant grandement la force des impacts sur les articulations.

 

Les articulations des membres inférieurs, comme les chevilles, les genoux et les hanches sont celles qui en bénéficient le plus. Cependant, si vous souffrez de maux de dos, l’activité physique pratiquée dans la piscine diminue également les chocs subis par la colonne vertébrale.

 

Exercice dans l'eau

 

#4 – C’est bon contre l’ostéoporose

L’ostéoporose est caractérisée par un affaiblissement de la masse osseuse avec l’âge. Après 35 ans, le processus normal de remaniement osseux devient plus difficile et laisse place à une détérioration et une fragilisation des tissus osseux.

 

Avec le temps, le risque de souffrir d’une fracture osseuse devient alors fortement augmenté. Il est donc important de faire des choix pour contrer ce phénomène le plus tôt possible.

 

Plusieurs facteurs prédisposent à l’ostéoporose, dont la sédentarité. L’activité physique est alors l’un des meilleurs moyens de lutter contre la fragilisation des os.

 

En effet, l’activité physique pratiquée de façon régulière aura pour effet de freiner la perte osseuse. De plus, l’entrainement entrainera une amélioration de l’équilibre et de la coordination ce qui diminuera le risque de chute, donc de fracture.

 

Pour les personnes souffrant d’ostéoporose, pratiquer l’activité physique en milieu aquatique limitera grandement le risque de blessure secondaire à une chute.

 

#5 – Ça augmente les capacités cardiovasculaires

La natation a pour effet de diminuer la tension artérielle en plus de baisser la fréquence cardiaque au repos.

 

La contraction des muscles favorise, entre autres, une bonne circulation sanguine. De ce fait, le cœur et les artères seront moins surtaxés et le risque de souffrir de troubles cardiovasculaires sera fortement diminué.

 

De plus, le fait de nager nous porte à entrainer notre cœur dans d’autres positions que la simple verticale (position debout). En fait, le cœur doit fournir une plus grande énergie pour pomper le sang lorsqu’il est en position horizontale, comme c’est le cas à la nage. Il deviendra donc par la suite plus efficace pour faire circuler le sang dans les activités de la vie de tous les jours.

 

Votre endurance s’en trouvera donc augmentée !

 

#6 – Ça entraine une diminution de l’enflure

Si vous souffrez d’œdème, sachez que l’entrainement en milieu aquatique peut vous être d’une grande aide (femmes enceintes, arthrose/arthrite, rétention d’eau, etc.).

 

Tel que décrit plus haut, la contraction musculaire a pour effet de favoriser la circulation sanguine. Plus précisément, c’est le retour veineux (retour du sang au cœur) qui sera amélioré par l’activité physique.

 

De plus, la pression hydrostatique de l’eau a pour effet de créer une pression sur tout le corps afin de réduire l’œdème accumulé. Cette pression augmente avec la profondeur, donc les chevilles, les jambes, les genoux et les cuisses en bénéficieront davantage.

 

#7 – Ça diminue les douleurs

Vous aurez surement déjà entendu parler des endorphines.

 

Les endorphines sont des hormones produites par le corps en réponse, entre autres, à la pratique de l’activité physique. Elles agissent comme neurotransmetteur se fixant sur les récepteurs opiacés du corps. Elle a donc une action similaire à celle de la morphine.

 

De ce fait, les endorphines produisent un effet analgésique (diminution de la douleur) sur le corps après une activité physique intense. Une sensation d’euphorie peut également être perçue, ce qui la rend très addictive. C’est pour cette raison que l’on dit que le sport peut devenir comme une drogue.

 

Vous aurez compris que ce type d’effet peut être perçu également hors de l’eau. Par contre, l’entrainement en milieu aquatique peut être un choix judicieux quand les douleurs sont trop importantes pour pratiquer l’activité physique sur la terre ferme.

 

Ça donne envie de s’y lancer, pas vrai?

 

#8 – Un grand éventail de possibilité vous est offert

L’âge, une grossesse ou une condition de santé invalidante peuvent tous entrainer une difficulté à effectuer certains mouvements.

 

Cependant, l’eau offre une apesanteur permettant d’effectuer de nombreux mouvements qui ne sont peut-être pas possibles pour vous sur la terre ferme.

 

Par exemple, une personne souffrant d’arthrose aux genoux pourra difficilement effectuer un « squat » ou même sauter sur place en dehors de l’eau. Par contre, ce sera beaucoup plus facile de le faire lorsque la force de gravité est moindre, comme c’est le cas dans la piscine.

 

L’éventail de possibilités devient donc grandement augmenté pour certaines conditions de santé données.

 

#9 – C’est plaisant !

En plus d’entrainer une multitude d’avantages sur le plan de la santé, s’entrainer dans l’eau peut vite devenir très plaisant.

 

Faire un effort physique à l’extérieur par une chaude journée d’été peut être très difficile et même fastidieux. La piscine vous permettra donc de rester au frais tout en pratiquant votre activité physique au soleil.

 

Pour les personnes désirant s’inscrire à des cours d’aquagym, l’effet de groupe peut également se voir très encourageant. Rencontrer de nouvelles personnes, se surpasser, être encadré et avoir des plages horaires fixes ne sont que quelques bénéfices que de telles activités peuvent vous apporter.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "9 avantages de pratiquer son activité physique dans la piscine"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Luc
Invité

J’avais lu que Usain Bolt s’entraine régulièrement à sprinter avec de l’eau jusqu’au genou.
S’habituer à la résistance de l’eau permet de se sentir super léger lorsqu’on revient sur la terre ferme.
Les autres avantages sont également très intéressants 🙂

PRISE DE RENDEZ-VOUS WEBCliquez ici pour en savoir plus