La douleur intercostale: Description, causes, symptômes et traitement

 

Qu’est-ce que la douleur intercostale ?

La névralgie intercostale, ou plus communément appelée « douleur intercostale », est une problématique qui entraine une forte douleur suivant le trajet d’une côte. Elle est fréquente et peut devenir très incapacitante pour la personne qui en est atteinte puisque presque tous les mouvements deviennent douloureux.

 

Pour bien comprendre la source du problème, commençons par un bref aperçu de l’anatomie de la cage thoracique.

 

Anatomie de la cage thoracique

La cage thoracique a pour principale fonction de protéger les organes vitaux, soit les poumons, le cœur, l’œsophage, la trachée et une partie des viscères abdominaux.

 

La cage thoracique est formée par les structures suivantes :

  • À l’arrière : Les 12 vertèbres thoraciques (ou dorsales) faisant partie de la colonne vertébrale
  • Sur les côtés : Les 12 paires de côtes s’articulant avec les vertèbres thoraciques à l’arrière (pour un total de 24 côtes)
  • À l’avant : Le sternum

 

Les nerf intercostaux, source des douleurs intercostales, prennent leur origine des branches ventrales des 11 premiers nerfs spinaux thoraciques. Il ont pour trajet principal l’espace entre deux côtes et véhiculent les informations sensitives et motrices des parois thoracique et abdominale. Nous en possédons 22 au total, soit un pour chaque espace intercostal (11 à gauche et 11 à droite).

 

Chaque nerf intercostal donne la sensation pour un territoire de la peau bien précis nommé dermatome.

 

Mais qu’est-ce qu’un dermatome ?

Un dermatome est une zone cutanée innervée par les fibres sensitives d’une seule racine nerveuse. Le trajet douloureux évoqué par le patient permettra donc de savoir précisément quelle racine nerveuse est touchée.

Dermatomes

Qu’est-ce qui cause la douleur intercostale ?

Blocage – Une restriction  de mouvement vertébrale ou costale peut être la cause d’une douleur intercostale. En effet, puisque les côtes s’articulent avec les vertèbres thoraciques, un dérangement entre ces deux structures osseuses peut venir irriter le nerf intercostal et causer de l’inflammation sur celui-ci. On remarque le plus souvent ce type de restriction chez quelqu’un qui dit avoir fait un « faux mouvement ».

 

Arthrose – De l’arthrose vertébrale peut aussi venir causer des douleurs intercostales. La dégénérescence vertébrale, plus communément appelée arthrose, cause une diminution de mouvement entre les vertèbres. Cela a pour conséquence de créer de l’inflammation locale. Le nerf intercostal passant par là peut donc se voir souffrir de cette inflammation.

 

Grossesse – L’augmentation de poids lors d’une grossesse prédispose grandement aux douleurs intercostales. Puisque la femme enceinte gagne en moyenne une trentaine de livres au cours de sa grossesse, il n’est pas surprenant d’apprendre que cette prise de poids entraine une grande tension sur les articulations du dos. Les articulations entre les côtes et les vertèbres se voient donc souvent irritées, ce qui augmente fortement le risque de souffrir de douleurs intercostales.

 

Traumatisme – Un traumatisme, tel une fracture costale, peut également créer des douleurs intercostales. C’est souvent le cas lors de la pratique d’un sport, lorsqu’un coup est encaissé par la cage thoracique.

 

Causes de la douleur intercostale nécessitant un traitement médical

Zona – Si une éruption cutanée sous forme de vésicules se fait remarquer le long d’une côte, il peut s’agir d’un zona. En effet, le virus de la varicelle restant latent dans les ganglions nerveux peut, lorsque le système immunitaire n’arrive plus à le contenir (ex : vieillesse, maladie, grand stress, etc.), se réactiver et causer le zona. Si de tels symptômes vous sont familiers, il est important d’en parler à votre médecin.

 

Maladie cardiovasculaire – Une douleur violente et oppressante derrière le sternum qui irradie dans le dos, la mâchoire, les épaules et le bras gauche peut être causée par un infarctus du myocarde, plus communément appelé « crise cardiaque » ou « crise du cœur », ou par une angine de poitrine. Il peut également devenir difficile de respirer lors de ce type de trouble. Ce genre de symptômes est une urgence médicale.

 

Foie – Une douleur intercostale siégeant dans le bas de la cage thoracique à droite peut révéler la présence d’un problème lié au foie. Un examen médical de l’organe peut alors être nécessaire afin d’écarter cette piste.

 

Quels sont les symptômes de la douleur intercostale ?

Douleur – Le principal symptôme de la névralgie intercostale d’origine mécanique est la douleur prenant origine au niveau d’une vertèbre. Elle peut soit être sous forme de point précis ou irradier le long d’une côte. Elle est le plus souvent unilatérale (d’un seul côté).

 

Mouvements pénibles – La douleur est amplifiée par les mouvements de la colonne vertébrale, la respiration profonde et la toux.

 

Traitement de la douleur intercostale à Ste-Foy / Québec

Malgré le fait que les symptômes d’une douleur intercostale soient souvent inquiétants puisqu’ils peuvent mimer des conditions plus sérieuses (crise cardiaque par exemple), elle est le plus souvent d’origine neuro-musculo-squelettique.

 

Elle est habituellement assez facilement traitable lorsqu’elle est prise dans les premiers jours suivant le début des symptômes.

 

Il est à noter qu’une dysfonction vertébrale non traitée peut mener à des complications plus dommageables comme l’arthrose précoce par exemple.

 

Le chiropraticien devient alors un excellent candidat afin d’apaiser vos souffrances. En effet, le temps que dure la névralgie intercostale peut être fortement diminué en optant pour cette approche naturelle.

 

Qu’est-ce que Dr Desbiens, chiropraticien, peut faire pour moi ?

L’intervention du chiropraticien aura pour but de retirer l’irritation dont souffre le nerf intercostal.

 

Pour ce faire, il devra diagnostiquer le niveau vertébral qui souffre de la restriction de mouvement et, par une légère manipulation, rétablir la biomécanique de l’articulation. Des thérapies musculaires peuvent également se voir indiquées si des spasmes musculaires locaux sont identifiés.

 

Des exercices d’étirements et de renforcements vous seront prescrits par la suite. Des trucs ergonomiques vous seront également donnés afin de prévenir les rechutes.

 

Appelez dès maintenant au 418-652-1234 pour obtenir votre rendez-vous.

Si vous désirez obtenir de plus amples informations, vous pouvez écrire directement au Dr Desbiens, chiropraticien, à info@chirostefoy.com.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRISE DE RENDEZ-VOUS WEBCliquez ici pour en savoir plus