L’épicondylite: Description, causes, symptômes et traitement

 

Qu’est-ce qu’une épicondylite? 

L’épicondylite, très fréquente, peut devenir l’ennemie de plusieurs travailleurs et de sportifs. Elle est principalement causée par des gestes répétitifs et peut créer de fortes douleurs au niveau du coude impliqué. Malgré son appellation populaire « tennis elbow », l’épicondylite n’affecte pas majoritairement les joueurs de tennis.Anatomie epicondylite

 

Pour bien comprendre la source du problème, commençons par expliquer les principales structures impliquées.

 

Sur la face externe de l’avant-bras, nous possédons un groupe de muscles qu’on appelle les extenseurs. Ces muscles sont responsables de plusieurs mouvements de la main et du poignet tels que :

  • Déplier les doigts (extension des doigts)
  • Envoyer le poignet vers le haut (extension du poignet)
  • Faire tourner l’avant-bras vers le haut (supination)

 

La plupart des muscles extenseurs situés dans l’avant-bras ont un point en commun : leur tendon s’insère sur l’épicondyle latéral de l’humérus (saillie osseuse présente à la surface externe du coude). C’est à cet endroit précis que l’inflammation se forme lorsque l’on souffre d’une épicondylite.

 

Mais qu’est-ce qu’un tendon ?

Les tendons sont les prolongements présents aux extrémités des muscles qui fixent ceux-ci aux os. Ils servent principalement à transmettre la force du muscle à l’os auquel il est attaché afin de générer un mouvement.

 

Lorsqu’ils sont soumis à des stress répétitifs, les tendons peuvent souffrir de micro-déchirures et causer certaines pathologies comme l’épicondylite.

 

Qu’est-ce qui cause une épicondylite ?

Stress répétitifs – La principale cause de l’épicondylite est sans aucun doute le surmenage des muscles s’insérant sur l’épicondyle latéral de l’humérus. En effet, que ce soit au travail (ex : travail de bureau, charpentier, menuisier, musicien, peintre, jardinier, etc.) ou dans un sport (ex : tennis, badminton, lanceur au baseball, etc.), les activités nécessitant la répétition d’un mouvement plusieurs fois par jour sont un facteur de risque considérable pour l’épicondylite.

 

Temps de repos inadéquat – Le surmenage est une chose, mais il est également important de s’allouer un temps de repos suffisant après une activité ayant causé des micro-déchirures aux tendons. Si la récupération est trop courte, les tendons peuvent, à long terme, ne pas avoir la chance de guérir. S’en suivra alors un risque accru de souffrir d’une épicondylite.

 

Traumatisme – Un coup direct au niveau de l’aspect externe du coude, une chute ou un faux mouvement avec une charge lourde peuvent également occasionner une épicondylite.

 

Mauvaise posture au travail – Un environnement de travail inadéquat, comme un bureau mal adapté, peut causer des stress répétitifs au niveau du coude. Il est donc important d’être certain d’avoir une bonne ergonomie au travail afin d’éviter ce type de blessure.

 

Quels-sont les symptômes d’une épicondylite ?Symptome epicondylite

Douleur – Le principal symptôme d’une épicondylite est une douleur siégeant à l’aspect externe du coude impliqué. Elle peut également irradier le long de l’avant-bras vers la main. La sensibilité est surtout ressentie lors de certains gestes répétitifs mais peut, lors de cas plus avancés, être présente même au repos. Règle générale, la palpation de l’épicondyle latéral sera très douloureuse chez les personnes souffrant d’épicondylite.

 

Il est également à noter que la douleur peut être présente lorsque l’on soulève des objets, même s’ils sont très légers (pensons par exemple à la tasse de café le matin).

 

Exercices pour l'épicondylite

 

Traitement de l’épicondylite à Ste-Foy, Québec

L’ épicondylite peut devenir très incapacitante tant pour les travailleurs que pour les sportifs. Elle peut en effet être très douloureuse et limiter la pratique de certaines activités. Plus on attend avant de la faire traiter, plus l’inflammation sera installée de façon importante et plus le temps de guérison sera long. Il est donc important de ne pas attendre avant de la faire soigner. La chiropratique se voit donc comme étant un traitement naturel de choix pour soigner une épicondylite.

 

Qu’est-ce que Dr Desbiens, chiropraticien, peut faire pour moi ?

Un coup le diagnostic d’ épicondylite confirmé, il est d’abord primordial d’en trouver la cause. Alors, le chiropraticien cherchera soit à éradiquer le mouvement causatif, soit à donner des conseils en vue de le modifier pour qu’il devienne le moins irritant possible.

 

Du point de vue du traitement, le chiropraticien optera pour des thérapies visant à détendre la musculature des extenseurs situés à la face externe de l’avant-bras. Également, il effectuera de légères manipulations au niveau du coude et du poignet impliqués en vue de redonner la meilleure mobilité possible à ces articulations. 

 

Des tapings de type Kinesio Taping pourront également être appliqués en vue de diminuer la tension dans les muscles de l’avant-bras entre les traitements.

 

Une attelle pourra également vous être conseillée afin d’être portée au travail ou lors de la pratique d’un sport.

 

Dois-je mettre du chaud ou du froid ?

L’ épicondylite étant de nature inflammatoire, il est important de prioriser la glace afin d’en soulager les symptômes.

 

Elle devra être appliqué durant 10 à 15 minutes sur l’aspect externe du coude. Cette thérapie peut être répétée de 3 à 4 fois par jour, toujours espacée d’au moins une heure.

 

Diagnostics différentiels:

– Tendinite

Bursite

PRISE DE RENDEZ-VOUS WEBCliquez ici pour en savoir plus