Torticolis
7 octobre 2019,
 0

Le torticolis : Description, causes, symptômes et traitement

 

Qu’est-ce qu’un torticolis?

Le torticolis est un diagnostic qui correspond à la contracture involontaire d’un ou de plusieurs muscles du cou. Il entraine généralement une vive douleur dans la région cervicale ainsi qu’une grande difficulté à tourner la tête ou à la pencher de côté. Le torticolis peut donc se voir fort incapacitant puisque les gestes simples du quotidien peuvent vite devenir complexes.

 

Qu’est-ce qui cause un torticolis?

Faux mouvement – Que ce soit en toussant, en éternuant, en riant, en levant un objet ou en tournant rapidement la tête, il peut arriver qu’un spasme musculaire survienne de façon réflexe pour protéger la région cervicale. Le torticolis peut également survenir après s’être fait craquer soi-même le cou.

 

Mauvaise position – Il n’est pas rare de voir des gens souffrant d’un torticolis qui est apparu le matin au réveil. Cela est dû à une mauvaise position prolongée qui irrite les facettes articulaires des vertèbres et entraine le torticolis.

 

Efforts répétés – Un torticolis peut survenir suite à un entrainement plus intense qu’à l’habitude ou à des efforts physiques répétés. Le manque de repos entre les efforts peut aussi prédisposer au torticolis.

 

Position prolongée – Le fait de soutenir une position durant un long moment, à l’ordinateur par exemple, peut entrainer une contracture involontaire des muscles du cou et causer un torticolis.

 

Accident de voiture – Un syndrome du « coup de fouet » cervical, également appelé « whiplash » cervical, qui survient lors d’un accident de voiture peut causer un torticolis.

 

Stress – L’exposition prolongée au stress peut également avoir tendance à créer des spasmes musculaires et entrainer un torticolis.

 

Changements de température Un spasme musculaire cervical peut être secondaire à des changements répétés de température (ex : cuisinier qui doit entrer et sortir fréquemment d’une chambre froide) ou à une exposition prolongée à un vent froid (ex : air climatisé).

 

Congénital – Le torticolis peut également être présent à la naissance et résulter d’un mauvais positionnement du bébé dans l’utérus ou à un faux mouvement lors de l’accouchement.

Quels-sont les symptômes du torticolis?

 

Douleur – La douleur peut être due à la simple contracture musculaire locale. Cependant, elle peut également provenir d’une condition sous-jacente qui est en fait la cause du torticolis. On peut penser par exemple à une irritation facettaire, une hernie discale, un ligament blessé, un ganglion enflé, etc.

 

Spasme musculaire – Tel que décrit plus haut, le torticolis est accompagné d’une contracture involontaire d’un ou de plusieurs muscles du cou. Vous pourrez alors sentir que vos muscles sont durs et sensibles au toucher. La plupart du temps le spasme musculaire est d’un seul côté du cou.

 

Mouvements difficiles – Lors d’un torticolis les mouvements du cou sont souvent très difficiles, voire même impossibles.

 

Tête bloquée – La personne souffrant d’un torticolis est souvent coincée avec la tête en rotation opposée et en flexion latérale du même côté que la douleur. La rotation du cou vers le côté douloureux est la plupart du temps très pénible.

 

Torticolis

 

Traitement du torticolis à Ste-Foy, Québec

Puisque le torticolis est fort incapacitant, il est normal que vous puissiez vouloir vous en débarrasser le plus rapidement possible. La douleur et la restriction de mouvement cervicale rendent cette condition fort déplaisante et empêchent de fonctionner normalement. Nous pourrons donc vous recevoir en urgence à la clinique afin de traiter votre torticolis.

 

Qu’est-ce que Dr Desbiens, chiropraticien, peut faire pour moi?

Tel que mentionné plus haut, le spasme musculaire du torticolis est souvent secondaire à une condition sous-jacente. C’est alors que le travail du chiropraticien devient primordial. Il procédera à un examen complet de votre cou afin de diagnostiquer précisément la cause de votre douleur. Le traitement reposera alors en grande partie sur les résultats de l’examen.

 

Si votre condition est due à une irritation facettaire, des manipulations articulaires légères de votre cou devraient être suffisantes.

 

Si le torticolis résulte d’une hernie discale, des tractions manuelles ou faites par la méthode Cox pourraient grandement vous aider. Des mobilisations cervicales légères peuvent également se voir efficace.

 

Le chiropraticien pourra également vous donner des exercices à faire à la maison et des recommandations pour limiter le risque de récidive.

 

L’application de 10 minutes de glace suivi de 10 minutes de chaleur peut être recommandé pour les cas aigus de torticolis. Si la glace et/ou la chaleur ont tendance à exacerber vos symptômes cessez-les et demandez conseil à votre chiropraticien.

 

Voici quelques infographies pour vous aider à prévenir les torticolis

Ergonomie travail

Posture voiture

Posture

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
PRISE DE RENDEZ-VOUS WEBCliquez ici pour en savoir plus