La migraine: Description, causes, symptômes et traitement

 

Qu’est-ce que la migraine ?

La migraine est une condition qui peut devenir très invalidante pour les personnes qui en souffrent. Elle est décrite par des céphalées (douleurs à la tête) intenses et récurrentes portant souvent les gens qui en sont atteints à s’isoler.

 

Ce type d’affection se déclare généralement pour la première fois entre 10 et 40 ans et touche majoritairement les femmes. Par contre, elle peut affecter les deux sexes et commencer à tout âge. Elles ont tendance à diminuer en fréquence ou à disparaître complètement passé 50 ans.

 

Migraine

 

Qu’est-ce qui cause la migraine ?

Les facteurs causant les migraines ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Cependant, les symptômes migraineux seraient dus à une vasodilatation réactionnelle au niveau des vaisseaux sanguins entourant le cerveau (augmentation de leur diamètre). Cette variation d’apport sanguin serait conséquente à une cascade d’évènements ayant pour origine le système nerveux. Cela aboutirait par une inflammation locale pouvant se traduire par une migraine.

 

Les causes connues entrainant ou exacerbant les migraines sont les suivantes :

Hérédité – Quoique pas tous connus, plusieurs gènes légués à la naissance seraient en cause dans les cas de migraines. Ces gènes causeraient une hyperexcitabilité au niveau du cerveau des migraineux. Des facteurs génétiques étant en cause, il n’est donc pas rare de voir plusieurs membres d’une même famille en souffrir.

 

Facteurs hormonaux – Des fluctuations hormonales pourraient expliquer un certain nombre de cas de migraines. Les règles, la ménopause ou une grossesse sont tous des exemples de conditions entrainant un dérangement hormonal.

 

Facteurs psychologiques – Le stress, le manque ou l’excès de sommeil, la surcharge de travail intellectuel ainsi que le fait d’être contrarié peuvent déclencher des épisodes migraineux.

 

Facteurs environnementaux – Les variations de température, le vent, la luminosité ainsi que de fortes odeurs peuvent également être causes de migraines.

 

Alimentation – Plusieurs aliments doivent être évités pour les personnes sujettes à faire des migraines. Par contre, ce ne sont pas tous les mêmes aliments qui ont le même effet sur tout le monde. Si vous êtes sujets à faire des migraines, vous devrez donc d’abord tester ces aliments afin d’identifier ceux qui les déclenchent. Parmi les aliments à risque, notons : l’alcool, le chocolat, le café, les charcuteries, les fritures, les fromages, les boissons gazeuses ainsi que certains aliments allergènes (noix, fruits de mers, œufs, etc.). Un jeûne peut également entrainer un épisode migraineux.

 

Activité physique – Classiquement, la migraine peut se déclarer ou être exacerbée par l’activité physique.

 

Quels sont les symptômes de la migraine ?

Premièrement, il faut savoir qu’il existe 2 types de migraines, soit la migraine avec aura et la migraine sans aura.

 

Migraine avec aura – Elle constitue environ 20% des cas de céphalées migraineuses. Des signes annonciateurs sous forme de scotomes scintillants (zones aveugles) dans le champ visuel précèdent les épisodes de ce type de migraine. L’aura peut durer de 10 minutes à 1 heure avant le début des maux de tête et disparait une fois la migraine enclenchée. La migraine avec aura ophtalmique est également appelée migraine ophtalmique.

 

L’aura ophtalmique serait due à une période de contraction des vaisseaux sanguins de l’enveloppe du cerveau, provoquant un manque d’oxygène transitoire au niveau des centres de la vision (cortex occipital). Lorsque la contraction laisse place à la dilatation des vaisseaux sanguins, les douleurs migraineuses apparaissent.

 

Il existe aussi, de façon plus rare, les migraines avec aura sensorielle. Celles-ci se caractérisent par des engourdissements pouvant toucher la moitié du corps. Elles sont dues à un manque d’apport sanguin transitoire au niveau des centres sensitifs du cerveau (cortex pariétal).

 

L’aura peut, dans certains cas, ne pas être suivie d’une migraine.

 

Migraine sans aura – Ce type de migraine est le plus fréquent (environ 80% des cas). Contrairement à celle avec aura, la migraine sans aura ne comporte aucun symptôme précédent les épisodes migraineux.

 

Une fois la migraine débutée, les 2 types susmentionnés comporteront au moins un ou plusieurs des symptômes suivants:

 

Douleur – La douleur à la tête est classiquement unilatérale (d’un seul côté du crâne). Elle est pulsatile et est d’intensité modérée à sévère. Les épisodes de douleurs d’origines migraineuses durent entre 4 et 72 heures. La douleur est augmentée par les activités de la vie quotidienne et par la pratique d’activité physique.

 

Phonophobie – Intolérance aux bruits environnants.

 

Photophobie – Intolérance à la lumière.

 

Nausée / Vomissement – La douleur lors d’une migraine peut être tellement forte qu’elle entraine des nausées, voire des vomissements.

 

Traitement de la migraine à Ste-Foy / Québec

Nous avons vu plus tôt que le mécanisme physiopathologique des migraines repose en grande partie sur une dilatation réactionnelle des vaisseaux sanguins du crâne ayant pour origine une dysfonction du système nerveux.

 

Une portion du système nerveux peut, lors de restrictions vertébrales ou d’irritation chronique dans le cou, souffrir d’inflammation et causer des dérangements aux structures qu’il innerve.

 

Il est donc du ressort du chiropraticien de rétablir l’intégrité des articulations et de la musculature du cou afin d’optimiser les fonctions du système nerveux.

 

Saviez-vous que ?

La chiropratique a été prouvée autant, sinon plus efficace à long terme que la médication de fond habituellement prescrite pour les migraines.

 

En effet, d’après l’étude « The efficacy of spinal manipulation, amitriptyline and the combination of both therapies for prophylaxis of migraine headache. », il a été démontré que les manipulations chiropratiques apportaient un plus grand soulagement après les traitements que la prise d’Amitriptyline, et ce sans les effets secondaires du médicament.

 

Qu’est-ce que Dr Desbiens, chiropraticien, peut faire pour moi ?

Les manipulations articulaires cervicales légères ont été prouvées très efficaces afin de traiter les migraines. Le chiropraticien palpera donc à la recherche de vertèbres ayant perdu de leur mobilité afin de rétablir leur biomécanique. Des thérapies musculaires seront également indiquées pour de tels cas.

 

Le chiropraticien discutera également avec vous de vos habitudes de vie pouvant causer ou exacerber vos migraines (ex : habitudes de sommeil, gestion du stress, conseils alimentaires, etc.).

 

Dois-je mettre du chaud ou du froid ?

Il n’y a pas de prescription précise pour ce type de problématique. En effet, la chaleur et le froid peuvent s’avérer autant efficaces l’un que l’autre. Il en ira donc de votre préférence personnelle.

 

Voici quelques exemples que vous pouvez tester à la maison :

Chaud

  • Appliquer une compresse d’eau chaude sur le front
  • Appliquer une bouillotte ou une compresse chaude sur la nuque
  • Prendre un bain chaud
  • Diriger le jet d’eau chaude de la douche sur la nuque

 

Froid

  • Appliquer une compresse d’eau froide sur le front
  • Appliquer de la glace sur la nuque et la base du crâne (maximum de 15 minutes)
  • Laisser de l’eau froide couler sur la tête dans le bain

 

Une alternance entre la chaleur et le froid peut se voir également bénéfique.

 

Diagnostics différentiels:

Névralgie d’Arnold

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
PRISE DE RENDEZ-VOUS WEBCliquez ici pour en savoir plus