La névralgie d’Arnold: Description, causes, symptômes et traitement

 

Qu’est-ce que la névralgie d’Arnold ?

Trajet du nerf d'Arnold

La névralgie d’Arnold, également appelée Arnodalgie ou névralgie du nerf grand occipital, est une problématique qui touche un nerf se situant à la base du crâne et qui entraine de vives douleurs à la tête. Comme son nom l’indique, cette affection est la cause de l’irritation du nerf grand occipital, plus communément appelé nerf d’Arnold.

 

Pour bien comprendre la source du problème, commençons par décrire le trajet du nerf d’Arnold.

 

Ce dernier prend son origine au niveau de la branche postérieure de la 2e racine nerveuse cervicale, soit entre les première et deuxième vertèbres du cou (C1 et C2).

 

Dans son trajet vers le crâne, il croise trois muscles responsables des différents mouvements de la tête, soit les muscles oblique inférieur de la tête (ou grand oblique), oblique supérieur de la tête (ou petit oblique) et grand droit de la tête. Le nerf d’Arnold peut facilement être « coincé » et irrité lors de son passage parmi ces muscles.

 

Il termine son trajet au niveau du cuir chevelu.

 

Nous en possédons deux, soit un de chaque côté de la tête.

 

Le nerf d’Arnold est qualifié de mixte, c’est-à-dire qu’il est moteur et sensitif.

Au niveau moteur, il assure la contraction des muscles oblique inférieur de la tête, splénius de la tête, longissimus de la tête et le semi-épineux de la tête. Ce sont des muscles profonds qui aident à faire certains mouvements au niveau du cou et de la tête.

 

Au niveau sensitif, il innerve la région occipitale (située derrière la tête) jusqu’au sommet du crâne, la partie postérieure de l’oreille, la région frontale (située devant la tête) ainsi que la région juste au-dessus de l’œil. C’est aussi le nerf d’Arnold qui donne la sensation au cuir chevelu.

 

Qu’est-ce qui cause la névralgie d’Arnold ?

Contraction musculaire – Une contraction musculaire locale, le plus souvent du muscle oblique inférieur de la tête (ou grand oblique), peut causer une compression et/ou une irritation sur le nerf d’Arnold. En effet, puisque le nerf passe par-dessus ce muscle, il est sujet à des problématiques lorsque celui-ci est contracté. De plus, dans son trajet vers le crâne, le nerf d’Arnold perfore le tendon du muscle trapèze supérieur. Une contraction soutenue de ce dernier peut donc également causer une névralgie d’Arnold.

 

Arthrose – L’arthrose au niveau des vertèbres cervicales supérieures peut aussi prédisposer à la névralgie d’Arnold. En effet, la dégénérescence articulaire cause une diminution de mouvement dans le cou, ce qui favorise l’inflammation entre les vertèbres et au niveau des muscles subjacents. Puisque le nerf d’Arnold passe dans cette région, il peut également se voir souffrir de cette inflammation.  De plus, puisque le mouvement entre les vertèbres atteintes d’arthrose est fortement diminué, les muscles doivent travailler plus fort, ce qui peut venir causer des compressions sur le nerf d’Arnold.

 

Traumatisme – Un traumatisme local peut aussi engendrer une irritation, voire une lésion au nerf d’Arnold. Parmi les blessures les plus souvent responsables, citons un accident de voiture avec entorse cervicale, un contact d’une grande amplitude chez un sportif (hockeyeurs et  footballeurs par exemple), une chute sur la tête, un coup direct sur la base du crâne, pour n’en nommer que quelques-unes.

 

Syringomyélie – Plus rarement, une syringomyélie, décrite comme étant une cavité se formant dans la moelle épinière, peut être la cause d’une névralgie d’Arnold.

 

Stress – Sans être une cause à part entière, le stress peut exacerber les tensions musculaires du cou, donc contribuer à l’irritation du nerf d’Arnold.

 

Quels sont les symptômes de la névralgie d’Arnold ?Symptômes de la névralgie d'Arnold

 

Douleur – Le symptôme le plus fréquent d’Arnodalgie est la douleur ayant pour origine la base du crâne et irradiant à l’arrière de la tête jusqu’à son sommet. La douleur peut aussi toucher le front, une partie de l’oreille et causer une pression derrière l’œil.

 

Elle peut se ressentir soit sous forme de brûlure continue ou de décharges électriques sporadiques dans le territoire d’innervation du nerf d’Arnold.

 

La douleur est classiquement unilatérale, soit du côté où le nerf est atteint.

 

Céphalées – Des céphalées (douleurs à la tête) peuvent aussi survenir conséquemment à une irritation du nerf d’Arnold.

 

Cuir chevelu sensible – Une hypersensibilité du cuir chevelu est aussi caractéristique de ce type de problématique.

 

Traitement de la névralgie d’Arnold à Ste-Foy, Québec

La névralgie d’Arnold peut devenir très incapacitante au quotidien pour les personnes qui en sont atteintes.

 

Puisque la cause est le plus souvent d’ordre neuro-musculo-squelettique, le chiropraticien peut devenir une excellente option pour apaiser les souffrances dues à ce type de problématique.

 

Qu’est-ce que Dr Desbiens, chiropraticien, peut faire pour moi ?

Le chiropraticien devra premièrement définir la cause du problème afin de la traiter. Il optera par la suite pour des manipulations vertébrales cervicales légères, une thérapie musculaire ou une combinaison des deux.

 

Le traitement aura pour but de retirer la pression et l’irritation dont le nerf d’Arnold est atteint afin qu’il retrouve sa pleine capacité.

 

Des exercices d’étirements et de renforcements vous seront prescrits par la suite. Des trucs ergonomiques vous seront également donnés afin de prévenir les rechutes.

 

Dois-je mettre du chaud ou du froid ?

La cause des symptômes de la névralgie d’Arnold étant d’origine inflammatoire, la glace devient un très bon remède temporaire.

 

Elle devra être appliquée de 3 à 4 fois par jour à la base du crâne du côté affecté, et ce pour des périodes de 10 à 15 minutes.

 

De la chaleur peut aussi être bénéfique entre les applications de glace afin de réduire les spasmes musculaires locaux.

 

Diagnostics différentiels:

– Migraine

22 responses on “Nerf d’Arnold / Névralgie d’Arnold : Manipulations vertébrales cervicales légères

  1. Vande wiele dit :

    Bonjour Pouvez vous me dire quels examens effectuer pour savoir si c’est bien le nerf d’arnold et non le trijumeau qui est atteint? Je prends tegretol et rivotril depuis 1 an et toujours mal. Merci d’avance

    • Dr Michael Desbiens dit :

      Bonjour à vous, la différenciation entre les deux conditions se fera principalement sur la base de vos symptômes. En effet, ces deux conditions comportent des symptômes qui leurs sont propres. Par la suite, un examen neurologique ciblé pourra confirmer la cause de vos problèmes. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions. Au plaisir.

  2. chanel payette dit :

    Bonjour, j’ai le nerf d’arnolrd depuis déja 2 mois, je suis suivit avec un chiro, ca m’aide mais est-ce que c’est normal que le nerf ne disparait pas… Mon medecin de famille m’a recommendé de mettre de la cortisone derrière. Ca fait tellement mal, mais c’est surtout que je ne peux pas bien m’occuppé de mon fils et de me concentrer.. Je vais voir mon chiro 3 fois semaine et met de la glace 3 fois par jour 15 mins. Mais je m’inquiete, les traitements coutent cher, mais ca part pas…. apres combien de mois de traitement que je vais me sentir normal… Merci de votre aide. X0

    • Dr Michael Desbiens dit :

      Bonjour Madame, il est très difficile de répondre de façon précise à votre question. Chaque personne réagit différemment aux traitements, il est donc presqu’impossible de prévoir le temps exact de récupération. Par contre, à ce moment, il est primordial pour vous de peser les pours et les contres des thérapies qui vous sont offertes. Je vous conseille donc de parler de vos craintes et inquiétudes à votre chiropraticien ainsi qu’à votre médecin afin de pouvoir faire un choix éclairé pour la suite des choses. Je suis désolé de ne pas pouvoir vous être d’une plus grande aide. En espérant que votre problème se règle le plus rapidement possible.

  3. L. Dolbec dit :

    Bonjour, j’ai vu un chiropraticien. Le médecin avait déjà diagnostiqué une céphalée de Arno.ld. J’avais mal à la tête, mais pas au cou, sauf si on appuyait sur les nerfs concernés. La chiro m’a dit que je devrais venir 3 fois par semaine pour 10 semaines pour commencer. . Apres quelques séances de quelques minutes la douleur est décuplée. Méthode : elle appuie sur les nerfs douloureux en me demandant si ca irradié dans la tête et elle brasse ma tête. La dernière fois, la pression a créé une douleur tellement intolérable que j’ai pensé m’évanouir. Je lui en ai fait part, mais elle a pesé encore plus fort. Depuis, j’ai mal à la tête et au cou sans arrêt et j’ai de la difficulté à tourner la tête. Je souffre vraiment et sa méthode me semble anormale. Est- ce que je dois continuer ce genre de traitement? Est-îl normal d’appuyer sur les nerfs à ce point? Merci de bien vouloir me répondre..

    • Dr Michael Desbiens dit :

      Bonjour à vous. Premièrement, comme dans chaque profession, il peut y avoir plusieurs méthodes utilisées par différents professionnels. De notre côté, nous ne pouvons donc malheureusement pas juger ou nous prononcer sur les actes posés par un autre professionnel. Le manque d’information sur la nature précise de votre condition ainsi que sur les résultats de votre examen ne nous permettent pas de juger bon ou mauvais le type de soins que vous recevez. Par contre, il serait important de discuter avec votre chiropraticien des buts thérapeutiques de ses actes. Une telle discussion pourrait vous permettre de mieux comprendre son approche. Vous pourriez donc décider, de façon plus éclairée, de continuer ou d’interrompre les séances.

  4. brung michelle dit :

    bonjour
    moi aussi j’ai une névralgie Arnold depuis une trentaine d année qui me cause de terribles douleurs a la suite d’une implantation de l oreille donc j’ai été explanté il y a quelques années et j’ai certains symptômes de douleur comme une personne qui n’a pas subis cette implantation
    et j’ai deja consulter des chiropraticiens qui ne peuvent rien faire
    mes examens scanner IRM etc ne relève rien d’anormal sauf cette névralgie
    je vais chez le kiné mais parfois comme en ce moment j’ai de fortes crise et je ne sais pas si c’et du a la chaleur car j habite le sud de la France
    c’est facile de dire que je me crispe alors que ce n’est pas le cas
    en ce moment j’ai des maux de tete très violent je pelure beaucoup
    et la ou j’ai été implanté cela fait un remue ménage cela bouge et dans l’oreille cela me pince etc et cela me brule dans l oreille dans la narine
    le rhumato qui me suit ne sait pas quoi faire il avait proposer qu un kiné me masse pour décontracter les muscles et je n’en n’ai pas trouver
    sauf le kiné ou je suis c’est moi qui me l’ai suit trouvé mais il m a déçu car il m a dit que je me crispe alors que ce n’est pas le cas
    je prends des compléments alimentaire a base de plantes par un medecin pharmacien qui a compris ma douleur sans faire de mélange et je vais en cure depuis ans je
    il ne faut pas touché la ou j’ai été implanter car cela est arrivé que je souffre beaucoup
    mon mari me dit que si on me dit que je me crispe c’est que il n y a rien a faire et même en séance ostéopathie on me dit la même chose sauf une que je me suis trouvé il y a une semaine par moi même elle a appuyer doucement sur des points du cou et elle est arrivé a me faire partir les douleurs que j’avais vers le front et les yeux et je les tourne mieux alors que depuis un an et demi je vais chez l orthoptiste qui m’a dit que c’est musculaire due a la névralgie
    le rhumato me dit comme mon mari de ne pas les écouter
    je ne sais pas ce que je vais devenir
    merci de m’avoir lu
    mb

    • Bonjour à vous. Votre cas semble très intéressant, j’aurais bien aimé l’investiguer. Le meilleur conseil que je pourrais vous donner est de trouver un thérapeute (que ce soit kiné, ostéo, ortho, chiro, masso, etc.) qui sait vous faire du bien et qui comprends bien votre problème. Il n’est pas nécessaire à court terme de s’acharner à essayer de trouver la source du problème si personne n’en est capable, mais bien de soulager vos symptômes afin de rendre vos activités plus tolérables.

  5. Kh dit :

    Bonsoir.
    J’ai 33ans et je suis une mère d’un enfant de 4ans a chaque fois que je me réveil je me dis est ce que aujourd’hui ça sera mieux ,chaque jour je me réveil avec des maux de tête. Cuire chevelu sensible au touché des picotement derrière l’œil et une pression forte dans mon oreille mon neurologue m’a dit que j’ai la névralgie d’Arnold comme il a diagnostiqué un nystagmus donc il m’a conseillé d’aller voir un ORL et ce dernier m’a dirigé vers un centre de rééducation vestibulaire ou j’ai su que je souffre d’un déficit vestibulaire droit de 34%associe a un vertige positionnel paroxystique bénin du canal semi circulaire postérieur droit et postugrographie statique et dynamique très perturbée avec une forte dépendance visuelle suite a ça j’ai fait 15 séance de rééducation mais le résultat n’a pas été bon une amélioration de l’équilibre mais reste une dépendance visuelle de 63% . le malheur c’est que face a ces deux problèmes (la névralgie et le problème d’équilibre) je ne sais pas lequel des deux me cause la pression qui lie mon cou mon oeil et mon oreille j’ai vraiment mal ça perturbe ma vie j’arrive plus a me concentrer est ce que l’un peut causer l’autre je vous prie de m’aider

    • Bonjour à vous, il est d’abord important de comprendre que plusieurs conditions peuvent coexister en même temps. De ce que je comprends, vous avez eu un diagnostic de vertige positionnel paroxystique bénin causant vos étourdissements et vous avez entrepris des traitements pour ça. Premièrement, c’est très bien que vous soyez suivie pour cette affection. Cependant, vous parlez également de céphalées qui peuvent provenir d’une autre source. Il serait donc judicieux de consulter un chiropraticien à cet effet afin de faire évaluer si l’irritation provient de votre région cervicale.

  6. Sabine Lassaux dit :

    Bonjour, je me suis réveillée un matin en juillet avec la nuque et les epaules completement bloquées ( suite a un stress). Depuis j ai mal au cuir chevelu quotidiennement mais a certains endroits uniquement (genre une aureole). J ai aussi des douleurs derriere les yeux. Mon medecin n a rien trouve et mon scannertete est parfait. Pensez vous que ce soit arnold? Merci bcp

    • Bonjour à vous, il est certain que certains symptômes que vous décrivez correspondent à une irritation du nerf d’Arnold. Cependant, d’autres affections comportent des symptômes similaires (pensons par exemple à des céphalées de tension). Il serait donc judicieux de procéder à un examen chiropratique de votre région cervicale afin d’établir un diagnostic précis. Si vous avez d’autres questions ne vous gênez surtout pas.

  7. Jordy dit :

    Bonsoir je souffre d’une névralgie du nerf d’Arnold.. est-il possible que le nerf d’Arnold est coincé quelque part et quelque fois on arrive pas à le décoincer ?..pouvez donner son trajet exacte au niveau vertèbrale avec si possible un schéma de c2, c1 l’atlas jusqu’à c0 la base du crane?..merci de votre réponse.. cordialement

    • Bonjour à vous, je n’ai malheureusement pas de schéma plus précis à vous proposer pour comprendre le trajet du nerf d’Arnold. Par contre, si vous allez dans la section décrivant l’anatomie du nerf d’Arnold plus haut sur cette page, vous trouverez une brève description de son trajet.

  8. icol dit :

    Bonjour,
    Je viens vers vous car depuis 10jours j’ai une névralgie darnold avec de la fièvre je précise que j’ai un rhumatisme psoriasique. Cela à t-il un lien?
    Mon médecin me conseille d’aller voir un neurologue car j’ai d’autre névralgie (sciatique et cruralgie) qu’en pensez vous sachant que je suis suivi par un rhumatologue…
    Cordialement

    • Bonjour, certaines formes d’arthrite, comme l’arthrite psoriasique, peuvent entrainer une instabilité entre la première et la deuxième vertèbres cervicales (atlas et axis). Il peut donc s’en suivre une irritation du nerf d’Arnold, lequel émerge de la colonne vertébrale à ce niveau. C’est très bien que vous soyez évalué par un neurologue. Cependant, un spécialiste de la colonne vertébrale comme un chiropraticien pourrait également se voir efficace pour diagnostiquer une dysfonction à ce niveau. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

  9. Ayoub dit :

    Bonjour
    Jai des douleurs entre l’omoplate et la colonne vertébrale depuis 7 mois j’ai tous essayer Chiro,ostheo,physio
    J’étais dernièrement à la centre de la douleur ils pensent que j’ai un nerf pincé cervical c5 c6 c7 ils m’ont donné un traitement si ça va pas pour eux il faut bruler le nerf.

    Jai fait un irm dorsal et cervical ils trouvent rien

    Comment sa se fait j’ai un nerf pincé sans le voir sur irm
    Je suis trop fatigué jai des douleurs jusqu’au poitrine et je sais pas si c’est normal ou non vraiment j’ai perdu l’espoir personne trouve ce que j’ai comme problem

    • Il faut premièrement savoir qu’il existe des « compressions nerveuses mécaniques » qui sont habituellement visibles par IRM (entrainent des pertes de forces et/ou de sensibilité ainsi que des engourdissements) et des « irritations nerveuses » qui ne sont habituellement pas visibles par IRM (entrainent des brûlures et/ou des douleurs). Les irritations nerveuses résultes souvent d’une simple dysfonction vertébrale locale, laquelle doit être traitée. Il est difficile de confirmer ce dont vous souffrez sans avoir préalablement fait une évaluation complète de votre cas. Je vous invite donc à téléphoner à la clinique pour faire évaluer votre condition (418-652-1234). Au plaisir.

  10. DESCAMPS JEAN-PIERRE dit :

    Bonjour,

    Comme tous ceux qui m’ont précédé sur ce post, je souffre de douleurs à la base du crâne qui fait penser à une névralgie d’Arnold. C’est tantôt à gauche tantôt à droite. par moment je ne sens rien puis tout d’un coup ça revient. J’ai lu que l’osthéo pourrait faire des manipulations mais dans mon cas, ,j’ai déjà été manipulé par la formule Atlas pro filax et donc je ne peut plus être manipulé.

    Que puis-je faire?;

    Merci.

    • Bonjour, je ne connais/pratique malheureusement pas la technique Atlas pro filax, il est donc difficile pour moi de me prononcer sur le sujet. Par contre, il est certain que d’autres avenues peuvent être envisagées étant donnée qu’une dysfonction de l’atlas n’est qu’une des causes pouvant entrainer une névralgie d’Arnold. En effet, des thérapies musculaires des sous-occipitaux ainsi une thérapie médicamenteuse (à voir auprès de votre médecin) pourraient également se voir soulageantes. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

  11. Bernadette Coulibaly dit :

    Bonjour Dr. Je vous remercie pour votre présence. Moi aussi j ai été diagnostiqué une nevralgie d Arnold depuis novembre 2014. Dans les différents traitements j ai eu une infiltration, j ai fait des séances de physiothérapie ce qui a amélioré. Par la suite j ai fait une entorse lombaire au travail et depuis malgré la physiothérapie, l ostéopathie,l acupuncture sa n a rien arrangé. On m a aussi fait une irm de la tête jusqu’à la partie lombaire et rien d alarmant Le pire c’est que je ressens des coups au niveau de la nuque qui irradie jusqu’au milieu du dos. Des maux de tête épouvantables. Ce sont souvent des positions antalgiques de la tête qui m aident à tenir le coup. Pendant mes périodes de menstrues soit avant, pendant ou après les maux de tête au niveau de la nuque jusqu’à la base du cou sont accentués. Est ce que je souffre seulement de nevralgie d Arnold? Merci docteur

    • Bonjour, selon la localisation, le type de douleur, la longueur des crises et des symptômes associés, il se pourrait que vous souffriez de migraines d’origine hormonale (douleurs présentes lors de vos périodes de règles). En effet, il serait judicieux de parler plus précisément de vos symptômes à votre médecin afin d’investiguer cette possibilité. Il n’est pas exclu que vous souffriez d’autres types de maux de tête en même temps (ex: céphalées de tension, névralgie d’Arnold) pour lesquels un chiropraticien pourrait vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRISE DE RENDEZ-VOUS WEBCliquez ici pour en savoir plus