La névralgie d’Arnold: Description, causes, symptômes et traitement

 

Qu’est-ce que la névralgie d’Arnold ?

Trajet du nerf d'Arnold

La névralgie d’Arnold, également appelée Arnodalgie ou névralgie du nerf grand occipital, est une problématique qui touche un nerf se situant à la base du crâne et qui entraine de vives douleurs à la tête. Comme son nom l’indique, cette affection est la cause de l’irritation du nerf grand occipital, plus communément appelé nerf d’Arnold.

 

Pour bien comprendre la source du problème, commençons par décrire le trajet du nerf d’Arnold.

 

Ce dernier prend son origine au niveau de la branche postérieure de la 2e racine nerveuse cervicale, soit entre les première et deuxième vertèbres du cou (C1 et C2).

 

Dans son trajet vers le crâne, il croise trois muscles responsables des différents mouvements de la tête, soit les muscles oblique inférieur de la tête (ou grand oblique), oblique supérieur de la tête (ou petit oblique) et grand droit de la tête. Le nerf d’Arnold peut facilement être “coincé” et irrité lors de son passage parmi ces muscles.

 

Il termine son trajet au niveau du cuir chevelu.

 

Nous en possédons deux, soit un de chaque côté de la tête.

 

Le nerf d’Arnold est qualifié de mixte, c’est-à-dire qu’il est moteur et sensitif.

Au niveau moteur, il assure la contraction des muscles oblique inférieur de la tête, splénius de la tête, longissimus de la tête et le semi-épineux de la tête. Ce sont des muscles profonds qui aident à faire certains mouvements au niveau du cou et de la tête.

 

Au niveau sensitif, il innerve la région occipitale (située derrière la tête) jusqu’au sommet du crâne, la partie postérieure de l’oreille, la région frontale (située devant la tête) ainsi que la région juste au-dessus de l’œil. C’est aussi le nerf d’Arnold qui donne la sensation au cuir chevelu.

 

Qu’est-ce qui cause la névralgie d’Arnold ?

Contraction musculaire – Une contraction musculaire locale, le plus souvent du muscle oblique inférieur de la tête (ou grand oblique), peut causer une compression et/ou une irritation sur le nerf d’Arnold. En effet, puisque le nerf passe par-dessus ce muscle, il est sujet à des problématiques lorsque celui-ci est contracté. De plus, dans son trajet vers le crâne, le nerf d’Arnold perfore le tendon du muscle trapèze supérieur. Une contraction soutenue de ce dernier peut donc également causer une névralgie d’Arnold.

 

Arthrose – L’arthrose au niveau des vertèbres cervicales supérieures peut aussi prédisposer à la névralgie d’Arnold. En effet, la dégénérescence articulaire cause une diminution de mouvement dans le cou, ce qui favorise l’inflammation entre les vertèbres et au niveau des muscles subjacents. Puisque le nerf d’Arnold passe dans cette région, il peut également se voir souffrir de cette inflammation.  De plus, puisque le mouvement entre les vertèbres atteintes d’arthrose est fortement diminué, les muscles doivent travailler plus fort, ce qui peut venir causer des compressions sur le nerf d’Arnold.

 

Traumatisme – Un traumatisme local peut aussi engendrer une irritation, voire une lésion au nerf d’Arnold. Parmi les blessures les plus souvent responsables, citons un accident de voiture avec entorse cervicale, un contact d’une grande amplitude chez un sportif (hockeyeurs et  footballeurs par exemple), une chute sur la tête, un coup direct sur la base du crâne, pour n’en nommer que quelques-unes.

 

Syringomyélie – Plus rarement, une syringomyélie, décrite comme étant une cavité se formant dans la moelle épinière, peut être la cause d’une névralgie d’Arnold.

 

Stress – Sans être une cause à part entière, le stress peut exacerber les tensions musculaires du cou, donc contribuer à l’irritation du nerf d’Arnold.

 

Quels sont les symptômes de la névralgie d’Arnold ?Symptômes de la névralgie d'Arnold

 

Douleur – Le symptôme le plus fréquent d’Arnodalgie est la douleur ayant pour origine la base du crâne et irradiant à l’arrière de la tête jusqu’à son sommet. La douleur peut aussi toucher le front, une partie de l’oreille et causer une pression derrière l’œil.

 

Elle peut se ressentir soit sous forme de brûlure continue ou de décharges électriques sporadiques dans le territoire d’innervation du nerf d’Arnold.

 

La douleur est classiquement unilatérale, soit du côté où le nerf est atteint.

 

Céphalées – Des céphalées (douleurs à la tête) peuvent aussi survenir conséquemment à une irritation du nerf d’Arnold.

 

Cuir chevelu sensible – Une hypersensibilité du cuir chevelu est aussi caractéristique de ce type de problématique.

 

Traitement de la névralgie d’Arnold à Ste-Foy, Québec

La névralgie d’Arnold peut devenir très incapacitante au quotidien pour les personnes qui en sont atteintes.

 

Puisque la cause est le plus souvent d’ordre neuro-musculo-squelettique, le chiropraticien peut devenir une excellente option pour apaiser les souffrances dues à ce type de problématique.

 

Qu’est-ce que Dr Desbiens, chiropraticien, peut faire pour moi ?

Le chiropraticien devra premièrement définir la cause du problème afin de la traiter. Il optera par la suite pour des manipulations vertébrales cervicales légères, une thérapie musculaire ou une combinaison des deux.

 

Le traitement aura pour but de retirer la pression et l’irritation dont le nerf d’Arnold est atteint afin qu’il retrouve sa pleine capacité.

 

Des exercices d’étirements et de renforcements vous seront prescrits par la suite. Des trucs ergonomiques vous seront également donnés afin de prévenir les rechutes.

 

Dois-je mettre du chaud ou du froid ?

La cause des symptômes de la névralgie d’Arnold étant d’origine inflammatoire, la glace devient un très bon remède temporaire.

 

Elle devra être appliquée de 3 à 4 fois par jour à la base du crâne du côté affecté, et ce pour des périodes de 10 à 15 minutes.

 

De la chaleur peut aussi être bénéfique entre les applications de glace afin de réduire les spasmes musculaires locaux.

 

Diagnostics différentiels:

– Migraine

Poster un Commentaire

115 Commentaires sur "Nerf d’Arnold / Névralgie d’Arnold : Manipulations vertébrales cervicales légères"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mélyssa Giasson
Invité
Je me demande si c’est bien la cause de mon problème. J’ai une sensation de choc électrique qui commencent au niveau de l’oreille interne et qui monte jusqu’au dessus de la tête du côté gauche . Ca va un mal intense qui dure quelques seconde puis repart comme il est venu soudainement. 10 min ca recommence . Ce nest pas a tout les jours non plus . Comme aujourd’hui de 16h a 22h en ce moment et ca memle fais toujours . Par la suite je peux etre correct pour 2 a 3 jours dautre fois 1 semaine sans que… Lire plus »
toussaint
Invité

je suis tombée avec le verglas et j’ai eu trés mal au cou pendant 2 jours et à mon poignet. De plus j’ai dans la tête plein de gratouillis assez invivable avec des coups d’épée derrière l’oreille, le dermato m’a dit névralgie d’arnold, que faire pour mon cuir chevelu en feu?

nicole pelletier
Invité

BONJOUR DR MOI JAI MAL A LA TETE JUSTE QUAND JE ME COUCHES MON MEDESIN MA DIT QUE SES LE NERF HARNOL

Stephanie
Invité

Bonjour, j’ai une sensation de brûlure derrière la tête du côté gauche. Est ce que cela pourrait être une névralgie d’Arnold